top of page

Se reconstruire: 8 occasions insoupçonnées après avoir quitté une relation toxique

Dernière mise à jour : il y a 2 heures


Ombre noire d'un couple sur fond violet



L’amour est ce qu’il y a de plus beau au monde et je ne connais pas d’êtres humains qui n’aspirent pas à ce sentiment, à cette connexion. Ces émotions puissantes peuvent nous lier, façonner nos choix et nous pousser à réaliser de grandes choses. Pourtant, il existe un côté sombre de ce phénomène amoureux soit celui des relations toxiques.


À un moment ou à un autre de ta vie, il est possible que tu te sois retrouvée dans une relation qui t’a drainé émotionnellement, mentalement ou même physiquement. La nature biologique de l’être humain, le conditionnement de la société, la famille dans laquelle tu as vécu et certains traits de ta personnalité sont tous des facteurs qui ont contribué à te faire tomber dans le piège infernal de ce type de relation. Personne n’est à l’abri et ce, même les femmes les plus puissantes de ce monde. La réalité est que certains contes de fées perdent parfois de leur pouvoir magique au fil du temps et nuisent à l’épanouissement d’une personne et à son bien-être.


Ce passage obligé où tenter de comprendre les agissements de l’autre occupe constamment ton esprit fait un jour place à une autre avenue, soit celle où le projecteur est retourné vers toi. C’est alors que de précieuses leçons peuvent être tirées pour comprendre ce qui t’a propulsé dans cette dynamique, ces pépites d’or qui feront partie de ton bagage pour le reste de tes jours.


Contrairement à ce que tu pourrais peut-être penser, ces expériences ne sont pas des erreurs ni des échecs, elles sont des occasions pour évoluer et devenir encore plus forte qu’avant. Au début, tu ne le vois pas et c’est normal. La souffrance que tu vis est trop intense mais si tu continues d’avancer, en allant chercher l’aide dont tu as besoin, chaque pas te guidera vers ta libération pour retrouver ta véritable essence. C’est là que débute ce merveilleux voyage de l’amour de soi, le côté lumineux des relations sombres.


----


1. L'estime de soi, ce n'est pas négociable... jamais!


Comprendre les « failles » de ta personnalité, ces zones d’ombres méconnues, ou que tu ne veux pas voir, celles qui ont mené à ce que tu vives cela, c’est reconnaître ta valeur intrinsèque en tant que personne et l’occasion de solidifier tes fondations. Tu mérites le respect et l’amour, indépendamment de tes actions, de tes erreurs passées ou de tes opinions externes. Ce respect et cet amour, toi seule est responsable de te l’accorder d’abord et avant tout.


Dans les relations malsaines, les partenaires érodent le sens de la valeur de l’autre par la critique constante, la manipulation, les jeux de pouvoirs, les limites franchies ou en intégrant une culture d’irremplaçabilité de l’autre. Quand cela se produit, toujours de façon insidieuse, la justification des comportements de l’autre pour préserver la relation devient courante, de peur de le perdre. Il est alors facile d’oublier ta valeur et cela conduit, entres autres, à l’acceptation de mauvais traitements.


C’est l’une des leçons les plus importantes que tu apprendras après avoir vécue ce genre de relation. N’oublie jamais que tu as de la valeur et ta vie est précieuse. Tu ne peux pas aimer et être aimée si tu ne t’aimes pas suffisamment pour faire respecter ton intégrité, ton altérité. Tombe d’abord en amour avec toi-même!



2. Les limites sont des incontournables pour préserver cette altérité.


Les limites sont comme des lignes invisibles qui définissent tes zones de confort personnelles. Seules toi peut les connaître et il est de ta responsabilité de protéger ton espace. Ces limites peuvent être de nature émotionnelles (comme ne pas vouloir aborder certains sujets), physiques (distance de proximité par exemple) ou même numérique (comme les préférences de partage de publications en ligne).


Les dynamiques non-égalitaires impliquent souvent qu’un partenaire tente de franchir ces lignes sans le consentement de l’autre, de manière sournoise que ce soit par diverses tactiques (gaslighting, manipulation, revenir à la charge constamment jusqu’à ce que l’autre cède, ne pas respecter les ententes, … ) causant de l’inconfort ou de la confusion. En fixant des limites claires et en veillant à ton respect, les relations peuvent demeurer équilibrées. Ainsi, tu évites de t’enfoncer dans ces dynamiques destructrices.


Si une limite fait réagir, c’est peut-être un indice comme quoi l’autre n’est pas prêt à respecter l’altérité et qu’une relation de pouvoir pourraient s’installer graduellement. Si une personne se sent offensée, n’aime pas ou devient agressive quand tu lui exprimes comment tu te sens, cette personne tente de te manipuler. Ignorer ces signaux, c’est s’engager vers un avenir sans avenir.



3. Évoluer, c’est affronter certains inconforts émotionnels.


Sans inconfort, l’humain ne change pas. Il s’enfonce dans une spirale d’évitement et finit par se résigner, à ne pas confondre avec le lâcher-prise. Quoiqu'il ne soit pas nécessaire de souffrir, la douleur de telles relations est indéniable et propulse dans les recoins les plus sombres de ta personne, de l'humanité, se transformant toutefois en un puissant facteur de motivation. Il te pousse à réévaluer tes choix, à rechercher de nouvelles perspectives et parfois même à te redécouvrir.


Tu trouves en toi de nouvelles forces dont tu ignorais l'existence, tu développes la résilience et tu découvres des valeurs personnelles que tu avais précédemment négligées. Ce cadeau très mal emballé de ce que tu as vécu est une opportunité de croissance inégalée, un saut quantique dans ton chemin de vie pour te permettre de découvrir ton potentiel encore inexploité, pour redonner une tout autre direction à ta vie, un nouveau souffle.



4. Apprendre à faire confiance à ton intuition et à décrypter tes émotions.


L’intuition, cet instinct de survie, ce mécanisme de protection primitif que tu as fui pour te réfugier au grenier de tes pensées, est une alliée puissante pour te protéger de ce type de relation. Apprendre à faire confiance et à agir à partir de ton instinct est une façon d’être à développer et qui permet d’avancer dans la vie en limitant les dommages critiques potentiels. Elle t’apprend à voir au-delà des façades que certaines personnes utilisent et à repérer les tentatives de manipulation, aussi subtiles soient-elles.


Dans les premiers stades de ce genre de relations, beaucoup de femmes lorsqu’elles se remémorent les débuts, se souviennent d’avoir ressenti que quelque chose n’allait pas mais qu’elle n’avait pas été en mesure d’interpréter ces signaux. D’autres, ont ignoré l’affaire car elle n’était pas prête à renoncer à ce sentiment amoureux ou plutôt, à cette euphorie.


Tu développes une complicité avec tes émotions. Tu apprends à les observer, à les nommer et à trouver le besoin qui se cache derrière. Elles deviennent un guide pour faire des choix sains et prendre des décisions éclairées quant à la poursuite ou à la sortie d’une relation. C'est se choisir et pouvoir dire, de façon assumée: « ce n’est pas pour moi ». Décider de quitter ce genre de dynamique relationnelle n'est pas un signe de faiblesse mais bien un acte puissant de courage de choisir de préserver ta santé mentale, émotionnelle et physique. L'occasion de te reconnecter à la vie en toi, par conséquent, à l'amour, plutôt que d’être attirée par ces relations qui aspirent toute forme de vie et qui ne sont pas de l’amour.


Tu reprends ton pouvoir, tu te réappropries cet espace à l’intérieur de toi qui te permet de choisir, d’éviter d’agir de façon automatique. Tu deviens maître de la volonté de tes instincts, tu prends ton temps avant d’agir et tu n’es plus esclave de tes émotions. Tu apprends à te taire plutôt qu’à te justifier à tout prix ou à essayer de convaincre l’autre qu’il se trompe à ton sujet. Toi, tu sais qui tu es et c’est tout ce qui compte. C'est choisir de préserver ton intégrité au lieu de continuer à t'accrocher à des relations qui déçoivent.



5. Accueillir ta vulnérabilité et en faire une force.


La méfiance est un ingrédient qui compose ce poison issu d'une relation toxique et qui s'infiltre en toi à travers "tes failles", celles qui ont contribué à ce que tu te laisses aller les bras d'un vampire émotionnel aux comportements narcissiques. S'ouvrir émotionnellement favorise la création de liens plus profonds pour développer une intimité. Par contre choisir avec qui s'ouvrir et le faire en toute sécurité est une des clés pour s'assurer de ne pas se faire vampiriser.


Cela implique de développer sa confiance envers soi-même, avec les autres, être en mesure de fixer des limites claires, fermes, s'ouvrir progressivement à mesure que la confiance est établie et surtout, avoir le courage de se retirer si nécessaire. Embrasser sa vulnérabilité permet des connexions authentiques basées sur la confiance mutuelle, le respect et le soutien. Basées sur des fondations sécuritaires, c'est la recette gagnante pour entretenir des relations réciproques, de connexions profondes et d'amour.


Partager sa faiblesse, c’est être authentique en se rendant vulnérable.

Se rendre vulnérable, c'est se dévoiler en tant qu'être humain et montrer sa force.

- Inconnu -


6. Cibler et valoriser les opportunités de croissance personnelle.


Avoir vécu ce type de relation peut être un déclencheur puissant pour la croissance personnelle et la découverte de soi. Elles peuvent révéler des domaines où la libération était nécessaire pour grandir, terminer son processus d'individuation et développer de nouvelles compétences.


Saisis cette opportunité de croissance pour devenir qui tu es, réellement. Cela implique de baisser les armes, cesser de vouloir changer l'autre mais plutôt regarder à l'intérieur de soi ce qui se passe pour devenir une personne plus forte et plus sage.


C'est prendre une pause sur le bord de la route de ta vie et constater ce qui a été fait. C'est réfléchir à ce qui pourrait être réalisé avec le potentiel caché à l'intérieur de toi, que ce soit par le développement personnel, par le biais d'une thérapie ou de ressources d'auto-assistance pour que chaque jour, tu cultives ta conscience, ton intelligence émotionnelle et tes habiletés relationnelles.



7. Se choisir.


Chaque rencontre apparaît dans ta vie car elle a quelque chose à t'enseigner. La différence est frappante entre faire des compromis et mettre de l'énergie dans une relation où les deux s'impliquent versus s'oublier pour plaire à l'autre et se laisser maltraiter pour préserver la relation.


Laisse-toi bercer par la vie et ce qu'elle a de mieux à t'offrir plutôt que de chercher à vouloir tout contrôler. Danse avec l'impermanence plutôt que de t'accrocher à la permanence. C'est accepter d'être seule un moment, le temps de te reconstruire pour retrouver ta paix d'esprit, ta liberté.



8. Pratiquer la bienveillance envers toi-même pour te pardonner et te libérer.


L’une des perles les plus précieuses que tu récolteras est d’apprendre à t’aimer en t’offrant le pardon. Cette culpabilité, autre ingrédient de ce fameux poison nuisible, s'amorce lorsque tu n'es pas alignée sur tes valeurs, sur tes aspirations. Ces petites voix qui te disent constamment que tu ne le mérites pas, que tu ne seras pas capable, que tu aurais dû faire ceci ou cela, … Tu les entends?


Pratiquer le pardon de soi te permet alors de te libérer du fardeau du blâme et d’aller de l’avant avec compassion pour toi-même. Jamais tu ne seras responsable du comportement violent de quelqu’un d’autre. Par contre, tu es responsable d’être bienveillante avec toi-même, de prendre conscience que ni ta gentillesse et ta patience ne viendront à bout de changer l’autre. Ton seul pouvoir est de te changer toi.


Cela implique de reconnaître que tu as fait de ton mieux dans les circonstances, de laisser aller le jugement négatif de soi, de te concentrer sur ta croissance personnelle et ta libération. C'est faire les deuils de ce partenaire, de cette relation, de ce passé, de cette ancienne version de toi-même…


----


Le processus de reconstruction prend du temps. Tout comme les blessures physiques laissent des traces, il en est de même pour les blessures émotionnelles. Alors, lentement mais sûrement, tu apprends à prendre soin de la vie, de ta vie, et à éliminer les plantes nuisibles de ton jardin intérieur. À chaque pas que tu fais, ta souffrance diminue.


Schéma qui représente la libération émotionnelle

- Inspiré et modifié librement d’une source inconnue -


Tu apprends à te connaître, réellement. Tu fais place à ce qui ouvre la voie à des relations plus saines et épanouissantes, que ce soit avec toi-même ou avec les autres. Tu es en processus créatif de ton futur! Tu as survécu mais n’oublie jamais que tu n’es pas qu’une survivante…Tu es résiliente! Tu as le droit d’être heureuse et vivre ta vie en toute légèreté.


Marguerite qui pousse dans les fissures de béton



336 vues0 commentaire

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe
bottom of page